Le sucre est-il si néfaste?

Toute la vérité sur le sucre et la santé des enfants

Le sucre est-il si néfaste?

Consommer de la malbouffe et des sucres ajoutés risque de transformer l’avenir de votre enfant. Découvrez ici pourquoi les enfants doivent consommer le bon type de sucre pour faciliter la croissance de leur corps, et pourquoi certains de nos enfants altèrent leur cerveau par un excès de malbouffe.

Quels sont les enjeux du sucre?

Mais pourquoi les enfants aiment-ils tant le sucre? La biologie est en cause. En tant que jeunes sujets en pleine croissance et relativement vulnérables, leur organisme est doté d’un mécanisme préprogrammé qui établit des priorités en matière d’énergie afin de fournir les calories requises pour leur développement. Les jeunes enfants ont des papilles gustatives plus sensibles au sucre que les adultes.

Les sucres, bien entendu, sont un type de glucides. Les aliments riches en glucides sont caloriques, et constituent donc un excellent véhicule pour le mécanisme biologique qui encourage la croissance. Malheureusement, le sucre — sous ses diverses formes — est répandu et omniprésent dans l’alimentation occidentale, d’où une surconsommation et, donc, divers problèmes de santé.

 

Le lien entre sucre et diabète

Le diabète se caractérise principalement par un dysfonctionnement des mécanismes d’assimilation et de traitement du sucre (ou glucose sanguin) d’un individu. L’hormone insuline, sécrétée par le pancréas, est chargée de contrôler les niveaux de glucose et indique à l’organisme le rôle à jouer avec le glucose présent dans le système.

Lorsque le pancréas libère de l’insuline, mais que cette insuline n’est pas totalement détectée par les cellules de l’organisme, le glucose demeure en circulation dans le sang. Ce phénomène est appelé résistance à l’insuline et peut représenter la première étape du développement du diabète de type 2.

Bien que la consommation de sucre ne semble pas provoquer directement le diabète de type 2, l’excès de poids est assurément coupable. Par ailleurs, nous savons que les aliments et les boissons sucrés renferment beaucoup de calories et que leur surconsommation expose à un risque de prise de poids.

En conséquence, maintenir un poids sain (en réduisant notamment l’apport en boissons sucrées et en glucides raffinés), rester actif en pratiquant une activité physique régulière et se sensibiliser à son rôle dans le maintien de la santé sont autant de stratégies efficaces pour atténuer les risques.

Des habitudes saines — à adopter dès le plus jeune âge

Les enfants sont très vulnérables aux aliments riches en calories qui activent leur système de récompense; la tentation est donc forte de s’en servir comme friandises pour contrôler leur comportement. Considérons les répercussions à long terme de cette action et réfléchissons aux autres méthodes envisageables.

Aider les enfants à acquérir de bonnes habitudes nutritionnelles peut commencer dès leur plus jeune âge. Nous pouvons les aider à saisir l’équilibre entre les aliments et les sensations. Écouter son corps pour reconnaître la faim et la satiété représente une première leçon précieuse.

Conseils rapides pour des habitudes alimentaires saines

  • Servir des portions saines de fruits, de légumes, d’aliments protéinés et de céréales complètes.
  • Amorcer la journée par un petit-déjeuner sain.
  • Favoriser les repas pris en famille.
  • Disposer toujours de collations saines à portée de main et les proposer périodiquement.
  • Limiter les aliments à teneur en sucres ajoutés.
  • Faire en sorte que boire de l’eau devienne la norme quand les enfants ont soif.
  • Encourager l’exercice physique régulier.
  • Inculquer très tôt des habitudes de sommeil saines.